Pages

jeudi 15 mars 2012

Pastiche ( de Rodari ;-)




Un petit texte, parce que ça faisait longtemps, et parce que c'est bien beau de m'enorgueillir du talent de mes illustrateurs, mais que bon, hein , faudrait pas que j'oublie les mots, aussi, des fois. Donc un petit poème. Les fidèles du blog reconnaitront l'inspirateur... Alors alors ?


Les deux points

Il était une fois
Sur une feuille de papier
Un petit point d’encre noire
Qui se morfondait.

Il voulait tant connaître, comprendre, savoir
Mais il arrivait chaque fois trop tard

Tout à la fin de la phrase.

Un jour
Sur la ligne du dessous
Il entendit un petit bruit :

« Eh l’ami,
Viens donc ici !
A deux points
On devrait voir un peu plus loin. »

Il planta là ses mots
Et sauta illico
Sur le dos
De son voisin d’en bas.
Et là,
Ô Miracle :

Une longue explication
S’étendait à l’horizon !

Ils restèrent donc ensemble,
Et vécurent très heureux
Avec beaucoup d’enfants
Encore plus curieux qu’eux…


Le tableau, lui, est un authentique Miró, il s'agit du Bleu 3 datant de 1961. Son petit frère, Bleu 2 est le plus célèbre, et il y a évidemment un Bleu 1 avant. Parce que oui oui, il s'agit d'un triptyque et ils ont vachement plus de sens ensemble :



6 commentaires:

Berthe a dit…

Rhoo je suis totalement fan !

Alice a dit…

Merci Berthe ^^ T'as reconnu le pastiché ?

do a dit…

C'est l'auteur italien que tu avais traduit un été? pastiche ou pas, c'est très joli en tout cas;-)

Xavière Broncard a dit…

J'aime beaucoup !!!

Shina a dit…

Waaa j'adore !
Alors je suis une habituée du blog que depuis peu donc je ne vois pas d'où viens l'inspiration. En tout cas je suis moi aussi totalement fan ! :)

Alice a dit…

Oui do, il s'agit de Rodari :-) Super contente que ça vous plaise, merci !!