Pages

lundi 2 juin 2008

Allez, je fais ma crâneuse ^^

Christine Bellier, comédienne, m'a proposé de lire quelques uns de mes textes dans le cadre des lectures publiques qu'elle fait à la bibliothèque de Vineuil St-Firmin (L'Oise) tous les premiers samedis du mois. Ce sera donc pour... samedi prochain !

Christine Bellier
(CV & démo)


Tout plein de mercis :-)

6 commentaires:

catibou a dit…

Eh bien tu peux crâner, c'est drôlement bien être lue par une commédienne !
Moi aussi j'adore Anne Sylvestre, je l'ai vue en concert il y a deux ans et j'ai "Les chemins du vent" et "Partage des eaux"
J'aime particulièrement :
pour aller retrouver ma source, Petit velours,
les dames de mon quartier
Le p'tit grenier,
berceuse de bagdad,
les chemins du vent
et parmi les plus anciennes
Marie et bien d'autres

Alice a dit…

Haaaa...une autre fan ! Ça fait plaisir ^^

J'adore "Petit velours" aussi. Mais perso, je suis surtout une accroc des Fabulettes. Je trouve que c'est un peu la première poète a ne pas avoir pris les enfants pour des imbéciles et en tant qu'ex-enfant je lui en suis particulièrement reconnaissante... L'album des mots magiques, par exemple, est extra.

cserháti hajnalka a dit…

Suuuuuuuuuuuuppppppppeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerrrrrrrr! Youpi!

Alice a dit…

;-)

sissi minanaä a dit…

je viens depuis quelques jours ici, et je profite de ce billet pour te dire que tu peux crâner sans complexe, j'aime beaucoup ta façon d'écrire!

Alice a dit…

Ho, j'avais pasvu ! Merci pour ce gentil billet Sissi ^^

J'ai vu que tu aimais les maisons de poupées... Connais-tu justement celle d'Anne Sylvestre ?

Quelques extraits, de mémoire :

Les maisons de poupées
Sont comme des boîtes à rêver
Sitôt qu'on y plonge le nez
On y bascule

Dans un monde parfait
Que rien ne viendra déranger
Où les joies comme les dangers
Sont minuscules...

Si on y trouve tout,
C'est bien plusjoli que chez nous
Les tapis sont beaucoup plus doux

[...]

Dans la chambre d'enfants
Une nurse en tablier blanc
Endort un bébé souriant
Sans un problème
Tandis qu'à ses côtés
Des poupées jouent à la poupée

[...]

La grille du jardin
Est gardée par un joli chien,
Qui pour surveiller le chemin
A pris la pose...

Et dans son tablier
Un authentique jardinier
N'a jamais fini de soigner
La même rose...

[...]

Les maisons de poupées
Sont celles que l'on a rêvées
Ou celles qu'on a découpées
Dans tous les livres

On jour elles devraient
Être nos maisons pour de vrai
Alors on rapetisserait
Pour mieux y vivre...