Pages

mardi 21 décembre 2010

L'hiver à la fenêtre...

Nous voici arrivés en Italie pour les fêtes, et évidemment, mes envies de Rodari me reprennent. Sauf que ce n'est franchement pas sérieux parce que j'ai 10 000 trucs à faire... Toutes mes excuses d'ailleurs à ceux à qui j'avais promis tout le recueil : j'ai eu les yeux beaucoup plus gros que l'horloge :-/ L'année prochaine, j'espère ! Alors rapide, juste une petite rodarise, parce que tout de même aujourd'hui c'est l'hiver, le vrai, l'officiel, celui du calendrier. Si si vraiment : jusqu'à maintenant c'était juste de l'entraînement...

Le chat Hiver

Aux vitres de l’école
Ce matin l’hiver frotte
Les nuages de son dos
Comme un vieux chat tout gris :
Il joue à la magie avec le brouillard,
Fait disparaître et réapparaître les toits ;
Il repeint la terre avec ses pattes neigeuses
Et a un fil de glace à la place de la queue…
Oui, j’étais un peu distrait, c’est vrai Madame :
Mais évidemment, avec ce chat,
Avec l’hiver à la fenêtre qui me vole mes pensées
Et les emmène glisser par les riants sentiers.
En vain j’essaye de les rappeler :
Elles se seront accrochées
A quelque branche dénudée
Ou par un tour, tout doux, à leur manière
Elles s’imaginent être des merles.

Les Sapins en hiver sont du photographe allemand Albert Renger-Patzsch et datent de 1956. Bons biscuits et bon vin chaud à tous, profitez du moment et tant pis pour les courses ;-)

6 commentaires:

Yann J. ShowGoom a dit…

J'aime! Bonne hiver de fin d'année!

Sabbio a dit…

La douce musique de Rodari est toujours aussi belle!

Gwendoulash a dit…

:)) Merci !

Solenn a dit…

cette photo est splendide ! bise Dame Alice !

Alice a dit…

Super contente que ça vous plaise :-)

Et juste pour préciser, c'est de la traduction à la louche et sans dico, donc bon... Pas forcément très très juste !

Solenn : certes, très intéressant le travail du monsieur !

Du mot à feuille a dit…

Merci pour ce petit sapin rodarien. Et bonnes fêtes italiennes !!!