Pages

jeudi 9 décembre 2010

Back to the fac :-)

Le petit chaperon rouge, Sarah Moon, 1983

Cela faisait un petit bout de temps que l'idée de faire une thèse me turlupinait... A vrai dire, elle ne m'avait jamais vraiment quittée : lorsque j'avais arrêté la fac pour passer les concours et m'occuper de mes bébés, c'était avec la ferme idée d'y retourner ! Mais vous savez comment c'est : le temps passe, toujours trop vite, et l'on déjà bien du mal à joindre les deux bouts des 24h qui nous sont attribuées quotidiennement. Je continuais à glaner les infos quand j'en croisais mais rien de plus. Et puis il y a quelques semaines, je me décide à envoyer un mail, et là, tout s'enchaîne : me voilà aujourd'hui avec une super prof dans la fac de mes rêves avec même une équipe de recherche ! En parallèle, j'ai tenté de répondre à un appel à communication pour un colloque... Le sujet était passionnant, et c'était l'occasion de mettre mes idées en ordre. Eh bien banco ! La proposition vient d'être acceptée et me voilà donc avec ma première intervention à rédiger. Gloupi gloupi, mais surtout youpi !

Mon sujet portera donc sur les réécritures de contes traditionnels en cadre urbain... L'idée étant de voir comment la Modernité se sert de son héritage pour donner sens à son nouveau milieu. Bon c'est en gros, hein, et il y a des tas de ramifications un peu partout : les mythes, l'enfance, l'intertextualité, l'illustration, l'urbanisme... ça va être extra !!

8 commentaires:

Geisha Line a dit…

C'est super ça ! es-tu comme moi une inconditionnelle des bancs d'école ?! tu vas faire ce travail à quelle fac ?
ton sujet est passionnant et recoupe une petite partie du mémoire que j'avais fait sur les réécritures du Petit chaperon rouge...
Tiens nous au courant de tes découvertes !

Juliette a dit…

ce sera-ty que des albums ou tu penses t'attaquer aux romans aussi? Parce qu'il y a un truc d'enfer de Gillian Cross qui mélange petit chaperon rouge, squats délabrés et IRA si je ne m'abuse. Par contre, je crois qu'il n'existe pas en francais. Que font les traducteurs?!!! ;)

Alice a dit…

Geisha > Oui, éternelle-étudiante, ça me conviendrait bien comme boulot ! J'aimerais bien lire ton boulot, à l'occasion, si c'est possible... Et ce sera à la grande et belle Sorbonne ! Rien que de monter les escaliers, on se sent devenir intelligent ^_^

Juliette > Ha non pas que les albums ! Et pas que la littérature jeunesse, non plus, d'ailleurs ! J'vas aller voir ça !

Des bises :-)

ingrid a dit…

encore bravo !!

Suana a dit…

ça a l'air ultra in-te-res-sante ! Bravo!!

Nanou a dit…

Et je ne sais pas si tu t'intéresses aussi aux albums numériques mais le Chabada de Lionel Larchevèque aux éditions La souris qui raconte, détourne fort judicieusement et "urbanistiquement" l'histoire du chat botté... Enfin je dis ça au cas où ! En tout cas bravo quel courage et quel thème passionnant !

Alice a dit…

Bien contente que ça vous cause ^__^

Nanou, je l'avais lu je crois, mais je ne me rappelle pas que cela faisait référence au chat botté... ça a dû m'échapper :-?

Nanou a dit…

Et bien si c'est le marquis de Chabada et son chat porte des bottes en croco, Leroy est gérant de discothèque... tiens je te joins le lien de ma chronique sur Enfantipages : http://enfantipages.blog.lemonde.fr/2010/11/18/chabada/
et rebonvent à ton nouveau projet !!