Pages

vendredi 26 septembre 2008

T... comme Talent.


Le talent était au début une simple monnaie. Le glissement de sens vient d'une parabole biblique : un maître donne à ses serviteurs des talents (= des pièces sonnantes et trébuchantes) et les laisse se débrouiller avec. Quand il revient un an plus tard, deux ont fait fructifier leur talent en l'investissant, et un l'a enterré afin de le protéger. Le maître félicite les deux premiers et se moque du frileux avec son bas de laine. Hé oui, Dieu était capitaliste. Du coup, l'idée est restée du talent comme un cadeau qu'on utilise ou non...Le mot don, de la même manière, vient de donner et a encore le double sens.

6 commentaires:

Gwendoulash a dit…

j'aurais jamais pensé que c'était une histoire de fric le talent haha :)

Alice a dit…

C'est de la ressource humaine en quelque sorte... Dieu est un DRH.

cserháti hajnalka a dit…

:) Je dois rigoler! Cette fois aussi! :)

Mais oui, il faut profeter du talent! Maintenant je suis en correspondance avec un garcon qui est trés capable, mais pauvre...
Il ne peut pas étre son propre manager.

Et Alice! Si nous fétons la nouvelle année, tu pourras parler des noms des mois! Je sais qu'il y a un truc avec Augustus et Julianus, et avec les nombres des jours...pas 31, 30, mais 31 31.

Et merci bien tes commentaires!
Bis;
Ojni

Alice a dit…

C'est noté pour les mois, mais je n'ai pas compris pour les jours...

carine b. a dit…

Je me coucherai un peu moins bête ce soir!!!

gabriel pacheco a dit…

J´aime cette idée, un arbre le soleil et un arbre lune.