Pages

samedi 19 janvier 2013

ABC d'un Wonderjob : 26 conseils (très personnels) pour devenir auteur jeunesse...


Gribouillage mixte en zigzag et cycloïde, Rosalia, 2008, collection du Muz.

F-    Famille

Laissez tomber l’avis de votre famille, enfin sauf si vous voulez vous faire plaisir. Nos enfants sont notre fan-club, pas un comité de lecture. Juste retour des choses, d’ailleurs : qui s’est extasié pendant des années sur leurs abstractions lyriques au feutre et autres princesses en série ? Si vous voulez un vrai avis, trouvez-vous une personne de confiance qui sera sans pitié. Perso ça a été ma sœur : institutrice, pas spécialement littéraire, elle pointe d’emblée les tournures bancales sans chercher l’effet artistique derrière. Et c’est ce qu’il faut : un effet qui fait obstacle est souvent un effet raté, et donc à retravailler. Mais on peut aussi faire le choix de l’assumer. C’est toujours vous qui avez de toute façon le dernier mot, c’est votre liberté et votre responsabilité. Poil au pied.
 

12 commentaires:

Alice a dit…

En fait c'est un peu con, parce que je m'appercois qu'une soeur, c'est carrément la famille... He he...

Mais vous m'aurez compris, je voulais parler de vos otages familiaux, ceux qui ne peuvent pas vraiment dire ce qu'ils pensent, a cause de leurs ornières (maman), de leur sens de la diplomatie (chéri) ou de leur instinct de survie (enfants).

Clémentine Beauvais a dit…

j'aime l'envolée existentialiste de la dernière phrase...

moi c'est ma môman! quant à mes gamins à venir, ils ont intérêt à aimer mes bouquins, non mais!

Alice a dit…

Ha oui, t'as raison, je corrige !

histoire-geographie a dit…

Et le mari peut être aussi incisif qu'une soeur, juste, précis, pas complaisant... C'est pas "ce qu'on a envie d'entendre" mais ça fait réfléchir et avancer et ... souvent, c'est pas faux ;-)
Mais t'as tout dit dans "la personne de confiance sans pitié" sauf qu'effectivement, elle peut faire partie de la famille ! hihi

Charlie a dit…

Je suis morte de rire en lisant ton article même si je vois que dans ton commentaire toi aussi tu te rends compte que tu parles de ta sœur et que tu expliques pourquoi il faut que le rélecteur soit hors famille !!! Merci pour ce post et pour le moment de rigolade !!!

Clémentine Beauvais a dit…

oh bin! je disais pas qu'il fallait corriger hein! Sartre & de Beauvoir t'en auraient voulu... poil au

Alice a dit…

Clémentine : plexus !

HG - Do ? : En effet ! C'est juste que moi j'ai pas du tout envie qu'Ivan me critique... et puis on est dans des domaines trop différents, il y a des trucs de base qui le dépasse (genre "c'est pas une répétition ça ?" "non chéri, c'est un refrain"), mais je n'ose pas imaginer ce qu'il pense de mes (rares) reflexions sur ses graphiques tordus !! On partage plein plein plein de choses (et notamment nos 3 plus chouettes réussites) mais pas ça.

De même, contrairement à Clémentine, je ne peux pas me fier à ma mère qui a trop tendance à me prendre pour la 8e merveille du monde.

Finalement, c'est très personnel tout ça, mais je l'avais mis dans le titre ;-)

Charlotte : en fait j'aurais du l'intituler "E-Enfants", parce que je voulais surtout lutter contre le travers que j'entends très (très) souvent du " Ça plaît à mes enfants, donc c'est bien." Ben non !

Cécile Alix a dit…

Hum ! Pas d'accord !
Je lis mes textes à mon fils Matthieu, 10 ans : il est intraitable !
De "ça peut aller mais ça manque d'humour" à "Mais en fait, qui est-ce qui parle ?" ou "C'est un texte de bébé ce truc !"... il ne m'épargne pas !
Quand il dit : "envoie la sauce, elle va prendre !", je prépare mes mails aux éditeurs !

claire garralon, le blog a dit…

moi, je trouve que c'est bien le F ;-) et HG, c'est le blog de Didier parce que je me suis trompée... il s'était pas déconnecté..... pffff

Sardine a dit…

Ahaha, j'adore ! Autant le conseil, que les commentaires !
Merci Alice, merci tous, poil au pamplemousse !

do a dit…

Non, je ne suis pas le/la mystérieux HG ;-) Pour des raisons probablement complètement différentes, j'oublie aussi régulièrement que mes frères et soeur sont ma famille aussi. C'est vrai que celle dans laquelle on est tombée, et celle qu'on a faite c'est assez différent ;-)

Alice a dit…

Cécile, tu me prêtes ton fils ? En échange je te confie les miens pour les hipipip-houra et autre dans de la joie ;-)

Do, le mystère du HG est résolu : c’était Claire ! Faut dire que vous avez toutes les deux des mecs qui font profs d'HG et relecteurs.

Famille & famille, c'est vrai que c'est un mot bien flou pour dire des tas de trucs complètement différents...