Pages

mercredi 17 avril 2013

L'ABCédaire des Wondercollègues

Un conseil vraiment vraiment précieux, de genre de ceux que si je devais recommencer à zero, c'est le premier truc que je ferai, et que en attendant, ça s'accumule, ça s'accumule... Bref, auteur-en-devenir : FICHE ! Et en illustration, une seconde corde à l'arc d'Anne-Gaëlle, le roman. Celui-ci est au Rouergue, et semble fort chouette...




F comme Fichier

Au début, vous écrivez un texte, vous l'envoyez et puis vous attendez. Là vous comprenez vite que l'attente risque d'être longue et risque aussi de se solder par un refus au bout de six mois de patience. Donc vous écrivez plusieurs choses, vous faites plusieurs envois, et rapidement, vous êtes perdus : ai-je déjà envoyé ce texte à X ? Que m'a-t-il répondu ? Ou est passé l'adresse mail de Y ? Quand ai-je envoyé un projet pour la dernière fois à Z (si c'était avant hier, il vaut mieux éviter de lui balancer un autre texte aujourd'hui) ? Est-ce le moment de demander des nouvelles à W ?
Une solution : un fichier (pour ma part, un tableau excel) dans lequel vous notez tout. La date des envois, à qui, les adresses email, les remarques (par ex. "m'a répondu qu'il ne voulait pas de projet illustré")... oui car ce métier est aussi une certaine forme de gestion d'entreprise (sauf que l'entreprise, c'est vous) !

4 commentaires:

Charlie a dit…

Merci pour l'idée !!! Une question : si on a envoyé un texte seul à des éditeurs, qu'on a pas eu de retour, qu'entre temps on a trouvé un illustrateur et qu'on a binômé, peut-on envoyer à nouveau le même projet sous forme de maquette texte / illustrations cette fois ci ou non ?

Et by the way, Alice, what about Sybille ?!!

Clémentine Beauvais a dit…

Très vrai!! ma vie a changé quand j'ai commencé à faire un fichier Excel.

claire garralon, le blog a dit…

et quand on sait pas se servir d'Excel ?.............

Alice a dit…


Charlie : oui !
Clémentine : on peut y passer en cours de route ? (je me disais trop tard ma vieille...)
Claire : pas possible, c'est comme Word, en plus moche.