Pages

mardi 22 novembre 2011

Mais si !


Je bosse ! A fond même ^_^ Ce matin j'étais au Lycée Français de Dublin pour un atelier d'écriture avec de grands, d'immenses même, secondes. C'était bien chouette de retrouver la jeunesse ! Même si je crois que j'aurais du mal à y retourner à plein temps : mon régime casa-salon-casa m'a rendue beaucoup trop zen pour le métier, faudrait vraiment me resecouer... Mais je vous en recause plus sérieusement dès que j'ai des photos et des bouts de textes, promis.

Sinon en ce moment je retravaille mon roman Dentelles amères, écrit dans le cadre de la résidence à Argentan, parce qu'il plait un peu à l'un de mes éditeurs, mais pas complètement. Du coup je le reprends avec pas mal de ses suggestions et, j'adore ! C'est chouette de peaufiner quand on sait dans quelle direction aller. Notamment, on m'a demandé de creuser le personnage de la méchante comtesse. Me voilà donc à surfer sur les sites des tueuses en série les plus célèbres... Miam, ça en fait du cadavre : maris, enfants, voisins, tout y passe ! Mais comme je voudrais qu'elle ait la méga-classe, j'ai choisi pour le rôle cette dame ci-dessus. Peut-être l'aurez-vous reconnue ? Il s'agit d'Elisabeth de Riquet de Caraman, appelée aussi comtesse de Greffulhe, mais surtout connue sous son double littéraire de duchesse de Guermantes... Eh oui, c'est elle qui a servi de modèle number one au grand Proust, rien que ! Quel bonheur de pouvoir choisir son casting dans l'intégralité de l'humanité, réelle ou inventée ;-)

Le tableau est de Laszlo et date de 1905.

6 commentaires:

gwendoulash a dit…

En tout cas elle a une classe folle toute méchante qu'elle est

Tinamour a dit…

Olalal rien que de lire ça, j'ai envie de lire ton roman !

Nanou a dit…

Du sang avec la manière : le top !

Nadia et Michele a dit…

en effet ça bosse dur, bon courage dans tous ces projet et attention au mauvaise rencontres avec les tueuses. Plein de bisous

do a dit…

C'est marrant je me suis dit en rentrant que c'était hyper agréable de travailler avec des gens paisibles et détendus comme Alice.... Reste zen et n'y retourne pas tout de suite;-)) biz do

Alice a dit…

Merci toutes :-) Et je fais gaffe, pas de souci... De toute façon, elles tuent le plus souvent pour l'argent, et ça tombe bien : je n'en ai pas !

Do, c'est super gentil, mais il faut un peu de gniak tout de même pour les faire avancer les loulous : ils ont tellement 10 000 autres choses à faire !