Pages

mardi 12 mars 2013

Formymidable :-D


Désolée, désolée, y a eu comme un petit décrochage !!  Une brusque envie de théser, de celles qu'il ne faut pas laisser passer, pour bibi, et un moment de flottement pour l'acolyte Charlotte Sjöstrand. Au final, personne pour venir porter sa petite lettre quotidienne... Mais mais mais, je viens me rattraper aujourd'hui avec un post de choix, un vrai gros beau bouquet qui sent bon l'encre fraîche et la joue d'enfant : 

un ABÉCÉDAIRE COMPLET 
made by MYMi DOINET !


Oui oui oui, parfaitement, et je suis ravie qu'elle me permette de le publier ici... Mymi c'est une collègue devenue une copine au détour d'un stage de contage et de quelques re-croisages sur des salons ici ou là... Mymi, c'est aussi l'auteur que tous mes enfants ont lu et relu, et tout seul. La Tour Eiffel ailée, la belle Rita Touille et les histoires de Gaffi font partie de notre imaginaire familial maintenant, alors c'est chouettement chouette d'en voir un peu l'envers. Mille mercis Mymi pour tous ces livres, pour ta confiance, et pour ces tranches de vie d'auteur :-) Zou, je cite :


A comme Acomptes
Nos avances sur droits n’ont pas augmenté depuis le siècle dernier. S’il en était de même pour le pain, on paierait sa baguette le même prix qu’en 1984, au temps des francs. 1984, oui monsieur Orwell !

B comme Besoin
J’ai besoin d’écrire, c’est mon oxygène, il me faut ma dose quotidienne, c’est le seul sport que je pratique chaque jour, un entraînement vital, viscéral même.

C comme Carnet
J’en ai toujours un sur moi, il ne me quitte pas, que je voyage ou reste at home. J’ai bien dû en remplir des dizaines, ils racontent tout et rien, des bribes de recettes, des refrains, des dialogues, des bouts de vie pris sur le vif, des idées entre deux rêves, car j’en ai toujours un aussi près de mon lit.

D comme Dédicaces
Il y a celles qui viennent comme ça, quand le gamin vous regarde droits dans les mirettes, vous êtes à sa hauteur, puisque vous dédicacez assis. Il y a celles émouvantes où l’on vous demande une intention particulière, comme cette maman, veuve tout récemment me demandant de faire référence au papa parti il a  peu… 

E comme Éditrice
Vous avez beaucoup d’éditeurs vous ? Moi pas ! À croire que comme chez les instits, il y a des nids de filles dans cette profession.

F comme Faute
Celle que l’on ne voit pas, même après trente douze relectures, celle sur la quatrième de couverture ou sur la une, corps 36.

G comme le point
Oui le point de ponctuation génial, qui donne tout son rythme à la phrase.

H comme Hébergement
Lors des salons en province, après avoir dormi dans un garage, dans le couloir, dans une pièce grouillante de bestioles grattouillantes, assez ! Je refuse désormais l’hébergement chez l’habitant.

I comme Insomnie
Les miennes sont constantes. Mes personnages trottent dans mes nuits, ils s’agitent dans ma caboche m’interdisant un long sommeil. Patience dans quelques heures, vous allez en voir de toutes les couleurs mes petits héros !

J comme Jean-Claude…
…Mourlevat et tant autres auteurs que j’admire, que j’ai rencontrés émue comme une gamine avec mon cœur de fan. Ceux qui me manquent, comme Mario Ramos ou Pierre Bottero.

K comme Kinder surprise,
Et puis fraises Tagada, interdit ! On ne doit pas citer de marques ! Z’êtes sûr ? Même pas Carambar ?

L comme Lenteur
Certains jours, ma boîtes à idées est tarie. J’écris au compte goutte, vitesse de pointe tortue. Pourtant, pas de prise de tête particulière, des bonnes nouvelles même. D’autre jours ça coule au kilomètre, pourtant pas de quoi surfer, j’ai de mauvais résultats sanguins, mon père fou a encore fait les 400 coups, mais ça pulse, les mots défilent, pressés de s’aligner. C’est mystérieux, ingérable la créa, et c’est tant mieux.

M comme Maman
C’était ma première lectrice, elle me manque. Les âmes nous voient-elles à califourchon sur nos épaules ? Lit-on à perpétuité quand on est mort ? Histoire d’avoir le temps de bouquiner tout ce qu’on aura jamais le temps sur cette planète.

N comme Néologisme
N’hésitez pas à créer de nouveaux mots, des sucrés, des salés, des tordus, des lisses, des hérissés, c’est merveillable !

O comme ordinateur
Comment auraient écrit nos grands maîtres s’ils avaient eu un ordi ? Marcel aurait-il écrit « À la recherche du temps perdu » pareillement ? Et comment Victor aurait-il crée Hernani ?

P comme Pilon
Tous ces livres qui partent en confettis. Un vrai gâchis. Pourquoi ne pas les distribuer à l’œil gratos au pied des cités ?

Q comme Questions
Les mêmes reviennent souvent quand on fait des rencontres. Vous avez des enfants ? Quel est votre livre préféré ? Vous dessinez aussi ? 

R comme Refus
20 textes refusés pour un de pris en moyenne. Faut être gentiment têtu, avoir le moral, y croire, notre premier supporter c’est nous.

S comme Série
Les éditeurs en raffolent. Faut qu’il germe ce tome 2, puis le 3 avant la fin de l’année, sinon couic ! Pas de parution pour le premier volume.

T comme Titre
J’ai souvent le titre avant l’histoire. Ainsi sont nés « Sauve qui pou », « La tour Eiffel a des ailes » et bien d’autres de mes petits bouquins.

U comme "Une bonne fin"
Un bon début aussi et un milieu qui tient le cap.

V comme Voyelles
Et puis consonnes, que ferions-nous sans « L » ? 

W comme Week-end
C’est bien les fins de semaines, quand le téléphone cesse de sonner, quand les mails ralentissent leur cadence. Nos paluches redoublent alors d’intensité sur le clavier.

X comme X
Pou en prend un, comme genou et 5 autres mots au pluriel, ah la langue française et ses exceptions qui confirment la règle.

Y comme "Y a qu’à faire plus court"
Verdict sur le manuscrit : faut raccourcir, votre texte est trop long. Va falloir raboter, rogner, mes petits mots, ça va saigner, vos têtes vont tomber.

Z comme Zeste
Zeste d’impertinence, zeste d’humour, il en faut une bonne pincée pour corser nos phrases. 

J'avoue, c'est notre chouchou ^^



11 commentaires:

Mymi Doinet a dit…

Merci, merci Alice,
me retrouver ici est un délice ;-)

Mymi

Berthe a dit…

Rhoo l'abécédaire est génial tout autant que son auteur ;)

Pascal Brissy a dit…

Bises ma Mymi ! Bises aussi à Alice Carroll !

Clémentine Beauvais a dit…

génial! merci! et urgh, 'Maman'... :'-)

Claire Bertholet a dit…

Merci Alice et bravo Mymi pour cet abécédaire tendre et espiègle.

Nancy a dit…

Mymi, je te reconnais bien là et j'ai l'impression de t'entendre parler ;-)) Plein de bises et bravo pour ton ABC.

Nanou a dit…

Super joli, très tendre, tout à fait juste ! Merci à l'auteure et à l'hôte !

claire garralon, le blog a dit…

très bel abécédaire, merci !

Charlie a dit…

Très doux, merci...

l'illustractrice a dit…

Formydable!

Alice a dit…

Que de petits mots d'amour ! Mymi on t'aime ♥