Pages

lundi 17 septembre 2012

En citrouille à Rome...



Ma vie de théseuse avance à petits pas, mais elle avance... Prochaine étape : une communication à La Sapienza ! Oui oui, celle de Rome, la ville éternelle, toussa. Super hâte ! Enfin... super hâte d'avoir commencé terminé ladite communication, déjà. Mais j'y travaille. A fond même. Il s'agira d'une analyse de la Cendrillon du GRAND Roberto Innocenti, sous la direction du NON-MOINS-GRAND Etienne Delessert...  Que de géants dans notre petit monde tout de même. Je vous en reparle très vite, promis. Et en attendant il y a toute une liste de résumés super alléchants ici, avec le mien en italien (et s'il y a des masos dans la salle, je peux vous fournir la version française ;-)


J'y retourne ! Bises à tous :-D

7 commentaires:

flavia a dit…

je t'attends!:)

Alice a dit…

Yeah :-D Che fretta che ho !

Mymi Doinet a dit…

Tu m'épates, c'est inouï,
nom d'un spaghetti !

Mymi

Alice a dit…

Mymi, tes commentaires m'épapâtent, j'adore :-D

Merci !

Gwendoulash a dit…

impressionnant !

Séverine Vidal a dit…

épatant, adj. signifiant que la personne désignée vous épate.
"Mate Alice, elle est épatante."

Je pense que tu auras compris ma référence,

chapeau m'dame
:))

Alice a dit…

Je vous kisse les filles :-)

Et vi, la formulation me dit vaguement kekchose...