Pages

jeudi 25 octobre 2012

Vos premiers revenus d'auteur ?


Violoncelle prend deux ailes, Doisneau, 1957

Il y a 4 ans très exactement, je touchais mes tout premiers sous en tant qu'auteur... Je m'en souviens parfaitement, c'était un chèque de 300 euros, l'à-valoir d'Auzou pour La chauve-souris et l'étoile qui devait sortir quelques mois plus tard. C'était très étrange, un peu grisant, et je me demandais comment j'allais les utiliser... J'avais un jour entendu une interview de Pennac où il disait s’être acheté une flûte traversière avec ses tout premiers droits d'auteur, que c'était un vieux rêve qu'il ne s'était jamais autorisé avec son salaire de prof. J'avais trouvé l'idée belle. Mais moi, qu'est-ce que j'allais en faire ? J'y ai réfléchi toute la journée, point d'idée. Le soir j'en cause à mon chéri-coach-informaticien-préféré (et unique), et je lui demande "Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir en faire ?" et il a cette réponse formidable : "Ben, les courses !". Ben oui, les courses. C'était mon nouveau métier, c'est ce qui nous ferait vivre à présent, alors autant ranger de suite le sentimentalisme bon enfant !

N’empêche... L'idée de Pennac était belle, et elle m'est revenue à l'esprit la semaine dernière lorsque j'ai reçu mon versement Auzou... 3300 euros cette fois. Alors j'ai fait les courses, et avec le reste je me suis autorisée un petit rêve... J'ai acheté un violoncelle, et la vie est belle (avec deux ailes aussi :-) Et du coup, je voulais vous demander, très chères collègues et non moins chers collègues : que vous êtes vous offert d'un peu fou avec ces sous follement gagnés à la sueur de votre crayon ? Dites-moi tout... Tournée de bises et je file boucler ma valise pour Beyrouth !


16 commentaires:

Nicolas Gouny a dit…

Je les ai mis de côté... (Comme un geai.)

Du mot à feuille a dit…

J'ai fait l'écureuil et je me suis acheté un iPad sinon je n'aurais pas pu. Et comme ça maintenant je peux montrer mon livre numérique :)

Agnès a dit…

Oh un violoncelle ? Super dis donc ! (et pas cher ;))
Alors ayant déjà un alto (une aile seulement) je me suis acheté ... Je ne sais pas trop ... C est allé sur mon compte et voilà ! Faudrait que je m achete un ordi ... :D

Gwendoulash a dit…

c'est émouvant ce post pfffou lala
je dois dire que je ne me souviens pas de ce que j'en ai fait exactement des miens

mais ça m'étonnerait pas que j'aie acheté des chaussures ...

Nicole a dit…

je me suis achetée un Macbookpro...
(J'ai toujours la guitare de mes 15ans !)

Nanou a dit…

Moi au début rien... et puis moi c'est Christine Palluy qui m'a dit qu'il fallait s'acheter quelque chose avec ! Alors je me suis offert une robe ! et j'étais drôlement fière !

Sardine a dit…

Des chaussures rouges !
(et récemment, une porte d'entrée ^^)

Séverine Vidal a dit…

un stage de voile aux Glénans pour mon amoureux, et l'été prochain un voyage aux Etats unis pour aller y retrouver mon (grand) fiston !!

celia chauffrey a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Nancy a dit…

J'ai offert des cadeaux à mes enfants pendant les vacances...
Et puis j'avais déjà mon piano ^^

Alice a dit…


Super toutes ces réponse ! Il y a eu pas mal de chaussures aussi sur Facebook, et puis un appareil photo, une vespa noire, une cuisinière à induction, quelques loyers... Vraiment chouette cette petite liste à la Prévert, merci !!

Stéphanie Dum@s a dit…

J'aime beaucoup ton histoire Alice ! Bon séjour au Liban.

Marie-Laure A a dit…

:) J'ai fait des courses de bons petits produits, acheté une bonne bouteille et deux albums bd que j'adore ( j'ai même pu les faire dédicacer ! )...
Et j'ai invité mes deux collaborateurs.
Je voulais avant tout les remercier de m'avoir invité à écrire avec eux.

Marie-Laure A a dit…

Zut je m'explique comme une banane...
Avec "les bons petits produits achetés", j'ai préparé un repas de fête, et je leur ai offert à chacun la bd dédicacée !

séverine Robin a dit…

Moi, je me suis achetée une pleine boite de couleurs, un max! Je pensais qu'il serait bien que j'arrête de faire mes mélanges moi-même, pour avoir une "fidélité" chromatique. Et en fait, je ne sais pas si c'est la trouille de les utiliser et de me retrouver en rade d'une de ces centaines de couleurs, ou si, simplement, j'étais déjà fidèle à mes couleurs auto-fabriquées. Un achat inutile? Non, à chaque fois que j'ouvre la boîte, j'suis toute émue!

Dumay Patricia a dit…

C'est amusant, car avec l'un de mes 1ers droits d'auteurs, surtout chez Hachette, j'ai acheté un autre violoncelle pour ma fille (qui avait trop grandit pour continuer sur celui qu'elle avait), c'est un "Mirecourt" du début du 20ème siècle...sur la photo de Doisneau, il y a gros a parier que c'est Maurice Baquet, copain du photographe, mais aussi virtuose du cello, alpiniste et acteur...