Pages

lundi 26 avril 2010

En librairie !!

J'attendais de les avoir entre les mains pour vous en parler mais il semblerait qu'Interforum ait un peu de retard... Tant pis, je suis trop contente pour différer : Un cochon au pays des moutons est coup de cœur à la Fnac de Montparnasse ! Voilà une nouvelle qui fait plaisir plaisir... Ce mouton a eu une drôle d'histoire : il devait normalement s'appeler Ali, mais après consultation, il s'est avéré que cela risquait d'être vraiment vraiment mal pris. Donner le nom du prophète à une bête était tout simplement sacrilège... Et le hic, c'est que le prophète a plein plein de noms ! Ce petit texte parle de la tolérance et donc aussi de savoir respecter la susceptibilité de l'autre, mais appeler mon mouton Pierre, Paul ou Jacques, c'était enlever tout son sel à l'histoire... Entre temps, Pénélope Paicheler avait demandé à ajouter un enfant à ce mouton, histoire d'animer un peu les illustrations. C'est finalement ce petit agneau qui va prendre en charge la narration : point d'Ali ni de Jacques, juste un papa, comme beaucoup de papas, et je trouve que c'est bien mieux comme ça ! C'est drôle de voir comment se construisent parfois les histoires...

J'en profite aussi pour vous présenter Renée, une petite araignée qui n'a pas froid aux yeux et qui va se battre pour son idéal... C'est dans La guerre des toiles, ou comment Renée l'araignée s'envola dans les étoiles illustrée par l'excellent Roland Garrigue. Les albums sont tous deux disponibles au prix de 12,5 euros dans toutes les bonnes crèmeries, y compris ici et ;-)

4 commentaires:

chicoumi a dit…

C'est une bonne nouvelle tout ca! J'adore les illutrations de ces 2 projets!

Katia JOYE a dit…

Félicitation ! Et bien, il faudrait maintenant mettre à jour la rubrique "À paraître" et "En librairie" ^_^ ça fait une jolie liste !!!

valy a dit…

Encore bravo!

Alice a dit…

Contente contente que ça vous plaise :-)

Et oui Katia, faut que je m'en occupe ! Mais c'est toujours laborieux d'aller farfouiller dans les boyaux du blog... Même si chaque fois je me dis que c'était finalement hyper simple !