mercredi 30 juillet 2008

Bonnes vacances again !

Cette fois-ci c'est pour de vrai : trois semaines en Italie à faire il Giro des amis et des cousins. Ça va être sportif... Je devrais donner des nouvelles de temps en temps, mais en attendant je vous poste une image fraîchement débarquée dans ma boîte mail : la première illustration de Tina !
Merci Lydie ^^

Comme toujours, vos avis nous sont précieux, alors n'hésitez pas...
À très vite !

lundi 28 juillet 2008

Tiens, voilà la pluie...

Vous entendez ?

C'est joli, non, la pluie ?


(Mais quand même, dans deux jours, direction le soleil d'Italie hi hi hi ^^)

samedi 26 juillet 2008

Chat va vite !

(Je sens que je vais me défouler en jeux de mots crétins sur ce projet ^^ Mes excuses d'avance...)

Ezra a posté la seconde page, grisée, du projet "Chat alors !". La suite ce week-end normalement, et peut-être avec quelques touches de couleurs qui viendront souligner les oppositions.



vendredi 25 juillet 2008

Ciel bleu à l'horizon !

Une fois n'est pas coutume, je poste juste le début d'un petit texte écrit dernièrement... J'attends que ma-frangine-aux-conseils-d-or (celle qui me fait réécrire un vers sur deux ;-) rentre de vacances pour le déclarer prêt-à-lire. Mais en même temps, l'occasion était trop belle de mettre cette photo de Sasha où on ne voit pas l'ombre d'une béquille, ni d'un fauteuil roulant, et encore moins d'un lit... C'est beau, je trouve ^^


Nuages

Je ne sais,
Si vous avez noté,
Comme les nuages à la mer
Ont l’air bien à leur aise ?

Brillants et gonflés,
Palpitants dans l’air salé
Ils sont ici chez eux,
Installés dans le ciel bleu.

Les nuages alors,
Font mille cabrioles.

Ils prennent de drôle de formes :

Une pomme
Un peu croquée.

Une casserole
Au manche cassé.

Un drôle de coq
Avec trois pieds.

Mais les nuages, on le sait,
Sont un peu tête en l’air ...
La suite plus tard :-)

mercredi 23 juillet 2008

Bricole moi un mouton ...

Je viens de tomber sur un petit concours sympathique organisé par Kallou ... Je vais essayer d'y participer, peut-être avec un calligramme ? Pour s'inscrire, c'est ici. Je copie-colle bannière et principe :


Le thème est simple : un mouton, technique entièrement libre (dessin, illustration, couture, crochet, tricot, laine feutrée, pâte fimo, scrap et j'en passe....) La date de rendu des copies : le 1er septembre !

Vote pour les meilleures créas : du 2 au 6 septembre
Résultats et distribution des prix : le 8 septembre!

lundi 21 juillet 2008

Chat commence !

Wahou, quelle réactivité ! Ezra a déjà posté sur son blog la première page de "Chat alors !"... La voilà :

Ça c'est du projet carrément rondement mené, moi je dis ^^

J'en profite pour mettre une V2, versifiée cette fois. J'ai enlevé les indications "scénaristiques" pour faciliter la lecture, mais l'un ne se comprend évidemment pas sans l'autre.

Chat alors !

Moi, c’est Quentin
Je suis un chat, ça, ça se voit bien
Un chat malin, ça, ça se voit moins.

J’habite dans un PETIT cabanon
Au milieu du jardin
Près d’une GRANDE maison
Toute remplie d’humains.

Enfin, normalement…
Parce qu'en ce moment
Je prête mon appartement,
À une famille d’araignées
Qui s’était trouvée chassée
Au grand ménage de printemps.


Il me faut un lit bien MOU quand je veux me coucher
Même si les coins plus DURS ont aussi leur intérêt.

Mon maître officiel est le plus VIEUX des humains
Mais c’est le plus JEUNE qui est mon vrai copain.

Quand ma gamelle est complètement PLEINE, je suis un chat HEUREUX,
Mais quand elle n’est pas du tout VIDE, je ne suis pas MALHEUREUX.

Mais comme toute gamelle a une fin,
Il faut tous les matins que je me mette en chemin
Pour trouver quelque chose qui apaisera ma faim.


Les poissons qui tournent en ROND sont drôlement appétissants
Mais mes maîtres sont trop près :
Ils s’amusent à regarder
Des gens nager dans un RECTANGLE.

Voyez ce bel oiseau si sage
Qu’on a mis DEDANS une cage…
Moi, ces petites bêtes,
C’est DEHORS que je les préfère.

Je suis quelqu’un qui sait apprécier
Les règles de la PROPRETÉ,
Pourtant c’est assez compliqué,
Car la maison est pleine de SALETÉS.

Mes maîtres sont des gens
Incroyablement BRUYANTS
Pourtant je suis avec eux
Extrêmement SILENCIEUX.

Les oiseaux du jardin volent très HAUT jusque sur le toit.
Mais quand même, pas de chance, un petit peu trop BAS.

J’aime les minettes BLANCHES, avec leurs beaux yeux bleus.
Mais aussi les minettes NOIRES, avec leur poil soyeux.

Ainsi d’ailleurs que les minettes
Grises, ou vertes,
Jaunes, ou violettes.


En revanche, je n’aime pas les matous TIGRÉS…
Ni d’ailleurs les matous UNIS, et moins encore les tachetés.

Mais ce que je déteste par dessus tout,
C’est d’être SEUL comme un vieux chat miteux.
Parce ce que quand on est BEAUCOUP,
C’est BEAUCOUP, BEAUCOUP, BEAUCOUP mieux.

vendredi 18 juillet 2008

Production du jour...

Je n'ai pas su résister à ce matou craquant qui traînait sur le blog d'Ezra :Sa bonne bouille m'a suivie toute la journée , et j'ai donc fini par coucher sur le clavier cette petite histoire qui est un peu "Le journal d'un chat assassin" version album de contraires... C'est assez directif pour l'illustrateur, c'est presque plus un scénario qu'un texte d'album, je ne sais pas si cela plaira à Ezra... Si oui, c'est parti pour un nouveau projet, et si non, ben, on verra ;-) En attendant, vos conseils sont toujours les bienvenus... Merci !

Chat alors !

Moi, c’est Quentin
Je suis un chat, ça, ça se voit bien
Un chat malin, ça, ça se voit moins.

J’habite dans une PETITE cabane
Près d’une GRANDE maison. (Bien montrer une mini niche à côté d’une vraie maison.)

Enfin, normalement… (On voit que le chat est à la fenêtre de la grande maison)
Parce qu'en ce moment
Je prête mon appartement,
À une famille d’araignées
Qui avait été chassée
Au grand ménage de printemps.

J’aime les lits bien MOUS (On le voit dans un lit bien confortable)
Même si les coins plus DURS ont aussi leur avantage. (il est en train de se faire les griffes sur les montants)

Mon maître officiel est le plus VIEUX (Le père arrive qui le chasse)
Mais moi je préfère le plus JEUNE (Il s’est installé dans le berceau et a pris le biberon)

J’aime quand ma gamelle est complètement PLEINE
Mais j’aime aussi quand elle n’est pas du tout VIDE.

Sinon, il me faut partir à la chasse…

Pour me mettre en appétit,
Je regarde le poisson tourner en ROND
Pendant que mes maîtres regardent des gens tourner en RECTANGLE. (ils regardent la tv)

Ce que je ne supporte pas, ce sont les oiseaux DEDANS des cages (Il ouvre la cage)
C’est DEHORS que je les adore. (Il le poursuit)

Je suis quelqu’un de très PROPRE, (L’oiseau sous une patte, il se lèche l’autre avec distinction)
C’est difficile, car la maison est assez SALE (Autour de lui la cuisine est saccagée : poubelle renversée, traces de pattes partout, etc.)

Mes maîtres sont très BRUYANTS (tout le monde crie devant le cadavre de l’oiseau, on appelle le chat)
Moi, je suis très SILENCIEUX (Il sort sur la pointe des pieds, une plume encore dans la fourrure).

Les oiseaux du jardin volent très HAUT
Mais quand même un peu trop BAS (installé sur le toit, il en attrape un)

J’aime les minettes BLANCHES, (Il fait mine de donner un morceau d’oiseau à une minette blanche)
Mais aussi les minettes NOIRES, (Il donne le morceau à une autre minette, la blanche est furax)
Ainsi d’ailleurs que les minettes rousses, jaunes, vertes ou bleues. (D’autres minettes font leur apparition)

En revanche, je n’aime pas les matous TIGRÉS… ( Hérisse les poils devant un concurrent)
Ni d’ailleurs les matous UNIS. (Bagarre générale avec les chats du quartier)

Mais ce que je déteste par dessus tout, c’est d’être tout SEUL (Il se lèche une patte blessée)
Parce ce qu’à BEAUCOUP, c’est vraiment BEAUCOUP BEAUCOUP mieux. (On voit réapparaître les minettes avec plein plein de bébés qui ressemblent étrangement à Quentin…)


jeudi 17 juillet 2008

Tina, version 1, 2, 3...

Je l'ai un peu simplifiée... Si quelqu'un a le courage de (re)lire pour me dire s'il préfère, ce serait archi-super-extra sympa :-)

1, 2, 3, Tina !

Tina a :

1 papa
et
1 maman
ça fait
2 parents.

2 parents
dans
2 maisons

avec
1 grand-père
+ 1 grand-mère
= 2 grands-parents
pour papa

et
1 grand-père
+ 1 grand-mère
= 2 grands-parents
pour maman

Tout ça
Fait déjà
Autour de Tina
Pas mal d’amour

Jusqu’au jour
Où patatrack
Débarqua Sonia.

1 papa
+ 1 maman
+ 1 belle-maman
= 3 parents
Ça ne va pas
C’est évident.

D’ailleurs,
Tina a horreur,
Des chiffres impairs.

Elle a dit à son père
Qu’il pouvait vérifier :

Lorsque le postier
Ne donne qu’1 courrier,
À coup sûr
C’est une facture.

Et les marches d’escalier
Qu’on peut grimper
En sautant 2 par 2
Fonctionnent toujours beaucoup mieux !

Mais qu’il pense tout simplement,
Au fait que jamais jamais on ne vend,
Chaussures, chaussettes et bas
Par trois.

Jamais.
C’est un fait
Avéré.

Papa a rigolé,
A dit à Tina
De ne pas s’inquiéter
Parce que Sonia
Elle, était très sympa.

Même que pour faire connaissance,
Ils avaient eu l’idée de partir en vacances
Et d’aller prendre le bon air
3 semaines à la mer.

« 3 semaines ! » A dit Tina
Désespérée.
« À la mer ! » A dit papa
Très enjoué,

Puis il s’en est allé,
Comme si de rien n’était.

Quand les vacances sont arrivées,
Il a bien fallu y aller.

En chemin,
Dans le train,

Tina compte :

Mince, elle est dans le 13e wagon !

Elle croise 1, 2, 3 troupeaux tout pleins de moutons,
Elle découvre 1, 2, 3 nuages en forme de cochons,
Elle aperçoit 1, 2, 3 hirondelles qui tournent en rond.

Et quand enfin elle voit la plage
Son livre est à la page 33.

Ils arrivent à la gare
À 3h moins le quart.

Vraiment, ça part
Très mal.

Sur le quai,
Son papa
Et sa Sonia
Attendaient

Et à côté,
Presque caché

1 petit garçon.
Rien qu’1 mais bon…

Depuis le temps qu’elle en rêvait !
Avoir un frère, un frère en vrai !

Celui-là s’appelait Tony,
Et ils ont tout de suite,
« Fait la paire »
Comme dit son père.

Ensemble ils ont fait des châteaux de sable
Ensemble ils ont ramassé des coquillages
Ensemble ils ont sauté dans les vagues

Et ils seraient bien embêtés
Si vous leur demandiez

Combien de tours avaient les châteaux.
Combien ils ont ramassé de seaux.
Combien de fois ils ont avalé de l’eau.

Juste ils peuvent vous assurer
Que 3 semaines c’est bien trop vite passé
Quand on arrête de compter.



Alleluïa !

Aujourd'hui, ça fait tout pile un an que j'ai arrêté de fumer... Pour fêter ça, un petit Van Gogh :0)


Et une petite pensée pour mes compagnons de galère qui sont encore dans le oui-non-j'arrête-j'arrête-pas... C'est finalement le pire moment !

mardi 15 juillet 2008

1, 2 mamans pour Tina !

Figurez-vous que je viens d'apprendre que Lydie Sabourin n'était pas seulement une admirable peintre d'épouvantails mélancoliques, elle est également une (tenez-vous bien) fabuleuse colleuse de Tinas ! Les choses tombent quand même drôlement bien des fois... C'est donc de nouveau avec Lydie que je m'embarque sur ce projet tout neuf. De belles images en perspective ^^

Au passage, un petit collage que Lydie m'avait envoyé, et hop, je retourne travailler sur Tina parce qu'il va falloir qu'elle soit prête rapidement maintenant...

lundi 14 juillet 2008

Un nouveau projet : 1,2,3 Tina !

Re-re-bonjour (quelle journée bloggueuse) !

Je voulais vous demander votre avis sur mon tout dernier texte et commencer à prospecter pour un partenaire. J'aimerais vraiment, pour ce projet, trouver quelqu'un qui travaille le collage et les techniques mixtes (un peu dans legenre des Chats pelés par exemple, ou Davide Cali)... So, si ça vous tente...

1, 2, 3 Tina !

Tina a :

1 papa
et
1 maman
ça fait
2 parents.

2 parents
dans
2 maisons

avec
1 grand-père
1 grand-mère
= 2 grands-parents
pour papa

et
1 grand-père
1 grand-mère
= 2 grands-parents
pour maman

Tout ça
Ça fait déjà
Pas mal d’amour
Juste pour Tina

Jusqu’au jour
Où patatrack
Débarqua Sonia.

1 papa
+ 1 maman
+ 1 belle-maman
= 3 parents
Ça ne va pas
C’est évident.

D’ailleurs,
Tina a horreur,
Des chiffres impairs.

Elle a dit à son père
Qu’il pouvait vérifier :

Lorsque le postier
Ne donne qu’1 courrier,
À coup sûr
C’est une facture.

Et les marches d’escalier
Qu’on peut grimper
En sautant 2 par 2
Fonctionnent toujours beaucoup mieux !

D’ailleurs qu’il pense tout simplement,
Au fait que jamais jamais on ne vend,
Chaussures, chaussettes et bas
Par trois.

Jamais.
C’est un fait
Avéré.

Et même un soir,
Qu’elle a mangé 333 petits pois,
Elle a fait d’affreux cauchemars.
Et non, ce n’était pas le chocolat

D’ailleurs comment il savait ça ?
C’était un secret entre le frigo et Tina.

Papa a rigolé,
A dit à Tina
De ne pas s’inquiéter
Parce que Sonia
Était très sympa.

D’ailleurs pour faire connaissance,
Ils avaient eu l’idée de partir en vacances
3 semaines à la mer.

« 3 semaines ! » A dit Tina
Désespérée.
« À la mer ! » A dit papa
Très enjoué,

Puis il s’en est allé,
Comme si de rien n’était.

Quand les vacances sont arrivées,
Il a bien fallu y aller.

En chemin,
Dans le train,

Tina compte :
Il y 3 wagons
Ils croisent 13 moutons

Et quand enfin elle voit la plage
Son livre est à la page 33.

Ils arrivent à la gare
À 13h moins le quart.

Vraiment, ça part
Très mal.

Sur le quai,
Sonia,
Et son papa,
Attendaient

Et à côté,
Presque caché

1 petit garçon.
Rien qu’1 mais bon…

Depuis le temps qu’elle en rêvait !
Avoir un frère, un frère en vrai !

Celui-là s’appelait Tony,
Et ils ont tout de suite,
« Fait la paire »
A dit son père.

Ensemble ils ont fait des châteaux de sable
Ensemble ils ont ramassé des coquillages
Ensemble ils ont sauté dans les vagues

Et ils seraient bien embêtés
Si vous leur demandiez

Combien de tours avaient les châteaux.
Combien ils ont ramassé de seaux.
Combien de fois ils ont bu l’eau.

Juste ils peuvent vous assurer
Que 3 semaines c’est bien trop vite passé
Quand on arrête de compter.

~ La minute "culturons-nous" ~

Hop, un petit tableau que j'aime beaucoup :


Le monsieur qui peint des papillons, c'est Jupiter, en personne, et le monsieur qui a peint le monsieur qui peint des papillons, c'est Dosso Dossi (y a des parents j'vous jure ^^). C'est un pote au Titien notamment. Il est de Ferrare, ville de l'Arioste et lieu où se rencontreront loooongtemps plus tard De Chirico et Carrà pour fonder le mouvement Métaphysique. Or Ferrare a longtemps était un important lieu de culture... du chanvre ! Ceci peut peut-être expliquer cela :-)


samedi 12 juillet 2008

Et de 4 !

Quel rythme ! Voici la 4e planche colorisée du projet de BD-thriller que nous montons avec Baphéa. Plus qu'une proposition de couverture et le dossier sera prêt à partir à l'assaut. Pour lire, il faut cliquer, comme toujours.

Hier soir, j'ai également eu le plaisir de pdfiser le dossier pour l'album "L'épouvantail" illustré par Lydie Sabourin. C'est déjà génial de voir ses bébés se concrétiser en dossiers, alors qu'est-ce que ce sera le jour où ils seront édités ! (Parce qu'ils seront édités, évidemment, ça ne fait aucun doute, mais si, mais si, il faut y croire, "penser positif" là est le secret, mais bien sûr, puisque je vous le dis ^^)

vendredi 11 juillet 2008

Monsieur et Mademoiselle ont pris des couleurs...

... eux aussi ! (Je vais rester bronzée 3 jours maxi, alors j'en profite ^^).

Plus sérieusement, voici la 3e planche de Baphéa colorisée. Chouette ambiance, non ?


Il va aussi falloir qu'on se décide pour un titre définitif... Alors "Pour ce que tu hais...", "Tuer qui tu es", "Qui hais-tu ?", "Qui tu hais ?"... Ceux qui auraient un avis ou une idée...

Reviendue !

Merci à tous pour vos ondes positives, elles ont été d'une efficacité redoutable ! Pour un peu, le douanier, quand je lui ai tendu ma carte d'identité, se lançait dans une danse du ventre endiablée ^^ J'ai passé une semaine de rêve, de vraies vacances de Shéhérazade, le stress de se faire trancher la tête au matin en moins.

En outre une super nouvelle m'attendait au retour : je retrouve mon poste dans mon chouette lycée, avec mes chouettes élèves et mes chouettes collègues et, et, et, tenez vous bien, je vais y enseigner l'Histoire des arts !!! Ça fait des années que j'en rêve, je suis trop-trop contente :-) Bon par contre, les vacances vont être studieuses : il s'agit d'assurer maintenant !

Alors hop, hop, hop : au boulot !

jeudi 3 juillet 2008

Je break !

Je me sauve pour une semaine loin loin loin... Bien au delà, en tout cas, du triangle d'or maison-école-supermarché qui a formé mon univers cette année. J'espère revenir avec tout plein de nouvelles idées & épices (soyons pragmatiques^^). À condition, toutefois, qu'on me laisse embarquer parce que je viens de m'apercevoir que mon passeport expirait le mois dernier. Argh-heu. Pour ceux qui seraient en surcharge d'ondes positives demain aux alentours de 11h, j'en veux bien quelques-unes... Merci !

mercredi 2 juillet 2008

L'épouvantail, suite & presque fin !

Pas grand chose à dire, sauf que j'adore toujours autant et je suis vraiment heureuse de ce projet. Mille mercis Lydie ^^

Voici donc la tête qu'aura notre épouvantail :

Le voici dans son environnement :

Et avec ses petits copains, pour la fin :
Vos avis et commentaires sont toujours les bienvenus...