jeudi 25 octobre 2012

Vos premiers revenus d'auteur ?


Violoncelle prend deux ailes, Doisneau, 1957

Il y a 4 ans très exactement, je touchais mes tout premiers sous en tant qu'auteur... Je m'en souviens parfaitement, c'était un chèque de 300 euros, l'à-valoir d'Auzou pour La chauve-souris et l'étoile qui devait sortir quelques mois plus tard. C'était très étrange, un peu grisant, et je me demandais comment j'allais les utiliser... J'avais un jour entendu une interview de Pennac où il disait s’être acheté une flûte traversière avec ses tout premiers droits d'auteur, que c'était un vieux rêve qu'il ne s'était jamais autorisé avec son salaire de prof. J'avais trouvé l'idée belle. Mais moi, qu'est-ce que j'allais en faire ? J'y ai réfléchi toute la journée, point d'idée. Le soir j'en cause à mon chéri-coach-informaticien-préféré (et unique), et je lui demande "Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir en faire ?" et il a cette réponse formidable : "Ben, les courses !". Ben oui, les courses. C'était mon nouveau métier, c'est ce qui nous ferait vivre à présent, alors autant ranger de suite le sentimentalisme bon enfant !

N’empêche... L'idée de Pennac était belle, et elle m'est revenue à l'esprit la semaine dernière lorsque j'ai reçu mon versement Auzou... 3300 euros cette fois. Alors j'ai fait les courses, et avec le reste je me suis autorisée un petit rêve... J'ai acheté un violoncelle, et la vie est belle (avec deux ailes aussi :-) Et du coup, je voulais vous demander, très chères collègues et non moins chers collègues : que vous êtes vous offert d'un peu fou avec ces sous follement gagnés à la sueur de votre crayon ? Dites-moi tout... Tournée de bises et je file boucler ma valise pour Beyrouth !


mercredi 24 octobre 2012

Merci !



Notre groupe de bestioles, illustrées par Gwendoulash-la-Géniale,
 se sont posées sur les jolis papiers de soie de Morgan !

Voilà qui met en joie :-D

Vive elles, quoi !


mardi 23 octobre 2012

L'art Paul



Je commence à recevoir les premiers Paul en lice pour le grrrrand concours de coloriage, et c'est comme un cadeau à chaque fois !! Merci merci :-D Ici, le tout premier, en direct de Cambridge, celui de Clémentine... Un Paul qui annonce la couleur, j'adore ^_^ 

N'oubliez pas d'imprimer votre propre Paul, il y a en jeu un exemplaire double-dédicacé de notre album avec Csil ET un mini-doudou Paul de Zut Création. Enfants, adultes et chiens savants bienvenus. Alors à vos crayons, ciseaux, pinceaux, ou tout ce que vous voulez, et montrez-nous ce qu'il y a dans votre Paul à vous :-)


lundi 22 octobre 2012

"Quand je cause sérieux..." #2



Tadam ! Mon 2nd compte-rendu pour Fabula est en ligne ici ! J'en ai un peu moins les jambes qui tremblent que la première fois, mais ça fait tout de même toujours aussi plaisir... Et puis cette fois, c'est vraiment en droite ligne de ma thèse puisqu'il y est question des contes et de leurs réécritures. Youpi donc ! Et j'en profite pour faire une petite déclaration d'amour à mon-sujet-que-j'aime : 8 ans qu'il est dans ma tête, 18 mois qu'on est officiellement liés par les liens du FCT, et franchement c'est une vraie petite bulle d'oxygène quand l'édition, ses aléas, ses couleuvres et ses deadlines, me gavent. Bref : ma thèse, je t'aime

Surprise du lundi ^_^



> une traduction néerlandaise
> une belle édition cartonnée
> des illustrations de l'ami Lionel Larchevêque

... ça fait triplement plaisir ! Merci Fleurus :-D

samedi 20 octobre 2012

Il est là !


Enfin là-bas, chez Olivier, qui le signera en avant-avant-première demain à la librairie Le Monte-en-l'air à partir de 17h ! Et grâce à cette petite vidéo (merci Olivier) je peux déjà vous le présenter entièrement, page après page :


Voili, voilou... Un sujet grave donc... Je ne me retrouve pas trop d'habitude dans les "-istes" : je ne suis pas gauchiste, ni féministe, ni même dentiste... Par contre, antimilitariste, si. Complètement, immédiatement et viscéralement (vous noterez que j'aime bien les "-ment" en revanche). Parce que la guerre c'est quand même le truc le plus absurde et le plus atroce que l'homme ait inventé. Un truc de dingue où tout à coup on t'explique que si, tuer son prochain, finalement c'est bien. Brèfle, c'est un sujet qui m'est cher, et j'espère en parler mieux dans mon bouquin que dans ces piètres explications ;-) 


Belle soirée à tous, et belles rencontres, demain, à Olivier...

vendredi 19 octobre 2012

Un bel, bel, bel article...


...qui fait grand, grand, grand plaisir ! Merci merci et même merci *^_^*

A lire ici.


Avec Csil & Frimousse, en vente dans toutes les bonnes crêperies depuis le 20 septembre.
Ou , ou ici.

Wha-houlala-wha...



Le 26 octobre, c'est à moitié bientôt, ça ! Il faut peut-être que je m'inquiète de la composition de la valise... Et ensuite, en route pour le Liban !! Quelle chance cette expérience, je n'en reviens toujours pas... ça va être g-é-n-i-a-l ! D'autant plus que j'y retrouverai mes copines de Charte Cécile Roumiguière et Gwendoline Raisson, et puis Agnès Laroche, et puis d'autre tas de gens super-archi-méga-intéressants, dont notamment (mes petits doigts velus en tremblent sur les touches noires de mon mac) l'auteur de trois de mes bouquins préférés, l'une de mes plus belles découvertes italiennes  :




Alessandro Baricco, donc... Je laisse à Blogspot la responsabilité de l'ordre : tous les trois ont été un égal (quoique fort différent) éblouissement et j'envie ceux qui ne connaissent pas encore. Petite précision cependant : je les avais lus en italien, donc je ne sais pas ce que vaut la traduction... Si elle est mauvaise, prévenez le traducteur que j'irai lui arracher les trois yeux, un pour chaque bouquin, au moins. Sur ce, je retourne à ma propre traduction... Du français vers l'italien, pas fastouche, mais c'est de mon propre article donc bon, pas trop de pression non plus !

Et une bien belle nouvelle : c'est vendredi !!

Youpi ;-)

mercredi 17 octobre 2012

Paul & Lili (& les autres aussi) : merci !



Je reçois pas mal de petits mots sur Paul, c'est la première fois que ça fait ça, si vite, si fort, et... whaaou quoi :'-) On dirait qu'on est pas mal de Pauls sur cette Terre et c'est une merveilleuse nouvelle ! Alors : merci, merci, merci, merci, merci à tous ! On se sent un peu seul parfois avec nos bébés dans la nature, et ces échos de lecture c'est comme des cartes postales qui nous diraient que tout va bien... Je résiste à la tentation de mettre des petits bouts de témoignages à la manière des charlatans qui veulent refourguer leur potion (Alice, ta dignité !), mais pas à celle de mettre ce Paul de Lili  (Trop beau qu'il est !). Merci Lili :-D

Et n'oubliez pas le grrrrand concours de coloriage :


C'est jusqu'au 11 novembre avec à gagner : un Paul dédicacé par Csil et moi-même + un mini-doudou by Zut ! C'est la super-nouvelle de la semaine :-) Et vous croyez que je peux participer aussi ? Sans tricher, hein... Y a pas de raison ? Dites ? Pleaaase...

Happy mercredi !

mardi 16 octobre 2012

Oyez ! Oyez ! Ooooyez !!



Un jour, moi aussi je serai parisienne, et moi aussi je pourrai me rendre aux super-lancements qu'organise mon super-binôme, Olivier Philipponneau... En attendant, je vais me contenter de l'événement Facebook, et surtout compter sur vous pour me ramener des photos ! Ce sera donc à la librairie Le Monte-en-l'air rue de Ménilmontant (mais oui madame) :

le dimanche 21 octobre
à partir de 17h

C'est noté ?

Et parce qu'il n'y pas de raison que je sois la seule à l'avoir dans la tête, voilà :


Non non, ne me remerciez pas ;-)

lundi 15 octobre 2012

The BIG projet !


Ce projet je ne sais pas par quel bout l'annoncer tant il me semble énorme. D'abord parce que je le porte depuis presque un an, depuis le dernier Montreuil exactement. Aussi parce qu'il ne s'agira pas d'un album, mais d'un roman, et même d'une série de romans, au moins 6 a priori. Ensuite parce que ce sera dans la belle belle maison d'édition Flammarion... Enfin parce que tout cela me comble de ravissement, et de boulot. Alors, tadam, le voici le voilà, the projet secret que je me promène depuis un an, roulement de triangle, j'ai nommé :


*** Sibylle ***

Sibylle est en 6e Art avec sa super-meilleure-amie, son cousin d'enfer, et sa mauvaise foi légendaire. 

La 6e Art, c'est une classe à horaires aménagés comme il y en a pas mal, un système qui permet de marier collège et pratique artistique, et qui a tout pour être génial. Sauf que voilà : pour elle ce n'est pas vraiment un choix... Avec un papa chef d'orchestre, une maman premier violon, et six grandes sœurs musiciennes, elle était sommée de suivre la voie familiale. Elle a choisi comme instrument le triangle et fait du mieux qu'elle peut pour oublier les autres percus. Jusqu'au jour où un drôle de gars débarque dans sa classe avec sa guitare, un gars qui aime les Ramones, les Clash, et la musique qui déménage. Sibylle se met alors à la batterie, pour le plus grand bonheur de ses parents... ou pas ^^


Cette petite Sibylle se promène donc dans ma tête et dans ma vie depuis une bonne année quasi... Elle se nourrit clairement de mes enfants, de leurs rechignements à bosser leur instrument et de leurs yeux qui brillent quand ils réussissent, elle nous dit que rien n'est facile mais que tout est possible, pourvu qu'on en ait envie et qu'on y mette un peu de soi... Et elle est si convaincante que c'est un peu grâce à elle que je me suis (enfin) décidée à franchir le pas et à me mettre au violoncelle. Bref, je l'aime beaucoup cette petite Sibylle et j'espère de tout tout tout cœur qu'elle vous plaira aussi. 

A bientôt pour la suite !

samedi 13 octobre 2012

Pierre, Peter, Pedro et les autres !



Pierre et la Lune continuent leur tour de Terre avec deux nouvelles traductions : une en arabe (à l'envers !!) et une en hongrois... ça fait au total... heu... beaucoup ! Et autant de raison de danser de joie. Alors zou, une petite ronde ! Merci, bravo et bises à Célia :-D

Version arabe en haut, hongroise en bas.
Et deux versions souples : une libanaise (francophone) et une chinoise.
C'est beau, non ? Et je crois qu'il en manque ^^

jeudi 11 octobre 2012

Demandez votre PAUL !


Blogains et bloguines, amis et famille, ou juste passants, voici le moment que j'attendais avec impatience : celui de vous faire gagner notre ultime bébé, PAUL, un petit gars de papier auquel je suis particulièrement attachée... Avec l'illustratrice Csil nous avons imaginé ensemble ce petit concours de coloriage et c'est ensemble que nous double-dédicacerons l'exemplaire remporté.


Paul est un petit garçon fragile : une colère le rend tout vert, un bisou le rend tout rouge, un bruit douteux le rend tout bleu... La vie le colore de l'intérieur. Alors on avait envie que vous le coloriez un peu vous aussi... Qu'y a-t-il dans votre Paul ? Tout le monde peut participer, pas de limite d’âge, ni de matériel, on peut jouer seul ou à plusieurs, avec les mains ou les pieds, c'est vous qui voyez. L'important c'est que vous me l'envoyiez avant le  :

11 novembre 

 (chouette du courrier pour mon retour de Beyrouth ^^) à l'adresse suivante :

Alice Brière-Haquet
3 Rushbrook
Blanchardstown
Dublin 15
Irlande


 Joyeux coloriage & belle journée :-)

mercredi 10 octobre 2012

Ho !


Une petite histoire un chouia revancharde, parce que bon, hein, ho, y en a marre des poètes qui se la pètent, poil aux roupettes (pour la rime, juste pour la rime). Je ne donne pas de nom vu que je suis lâche éduquée mais les copines reconnaîtront ;-) Merci d'avoir été là !



La Poésie avec un grand P



Tu vois petit,
la Poésie avec un grand P   
c’est ce qu’on ne peut pas expliquer.

Mais l’enfant semble distrait.


Tu vois petit,
la Poésie avec un grand P
doit faire sentir le fond de ton être.
Il regarde par la fenêtre,


Tu vois petit,
la Poésie avec un grand P
ça rend seul aussi parfois…
L’oiseau qui passe,


Tu vois petit,
la Poésie avec un grand P
c’est ce qui dérange le bourgeois.
Dans les nuages.


Tu vois petit,
la Poésie avec un grand P
il faut qu’elle éclate dans le silence !
Pourquoi sont-ils si blancs ?


Tu vois petit,
la Poésie avec un grand P
c'est un peu la voix du corps…
Il faudrait voir dehors.



Tu vois petit,
la poésie avec un grand Prrrrrout

L'enfant aurait pu rire du grand pet du poète,
mais il s'est enfui à travers la fenêtre 
et y essaye ses nouvelles ailes.


C'est nul, mais ça soulage ^^

URGENT - Le Printemps des Poètes en danger !


Ceci est un appel au secours de l'équipe du Printemps des Poètes, et je vous prie d'y prêter une oreille. Promis je vous la rends à la fin du post. Perso, ma petite carte part aujourd'hui même. Elle est de Plonk et Replonk, découverte au Chien Bleu, librairie jeunesse Genève, et j'espère bien que M. Peillon l'accrochera au mur de son bureau. Au moins.  Belle journée à tous et d'avance merci !




Chers Amis,
Le Printemps des Poètes est dans une situation critique : après 10 années de réductions constantes des moyens alloués à l'association, le ministère de l'éducation nationale nous a annoncé au cours de l'été la coupe imprévue de 40% de la subvention 2012. (60.000 € de moins).
Cela entraîne un défaut de trésorerie tel qu'il implique la disparition à brève échéance de la structure, et consécutivement de la manifestation.
Le ministère de la culture, qui maintient son soutien, ne peut compenser ce retrait ; la seule solution est pour nous de récupérer auprès du ministère de l'éducation nationale la somme qui manque avant la fin 2012.
Vous pouvez nous aider en écrivant personnellement au Ministre de l'éducation nationale, pour lui dire votre attachement au Printemps des Poètes et témoigner de l'importance de son action auprès des acteurs éducatifs et culturels.
Ce peut être une lettre brève, mais vous comprendrez que plus le ministre recevra rapidement de nombreux courriers l'alertant sur la gravité de la situation et l'inquiétude qu'elle suscite, plus nous aurons de chances d'obtenir gain de cause.

Adressez votre courrier à : 
Monsieur Vincent Peillon
Ministre de l'éducation nationale
110 rue de Grenelle
75357 Paris SP 07


Vous pouvez reprendre votre oreille.

mardi 9 octobre 2012

Boum !



Et voici le 3e atelier dans les bibliothèques de Genève, parfois avec des enfants, parfois juste entre grands... Cela a donné quelques jolies bombes à accrocher dans la rue (ou pas ^^) et pas mal de bazar. De vrais attentats, quoi. Encore merci Lydie :-)





Tirage micro-ondes


LA HONTE !

 
Je m’apprêtais à lancer le traditionnel petit concours pour gagner un exemplaire dédicacé de Paul, et je m'aperçois que je n'ai toujours pas fait le tirage au sort pour Le voyage en gâteau paru en... mai. C'est un record, et je n'en suis pas fière :-(


Heureusement il n'y a pas de date de péremption, alors hop, tirage express et dans l'espoir de me faire pardonner j'engage dans la foulée un Dragons, mode d'emploi et un Princesses, mode d'emploi. Et histoire de ne pas mettre de l'huile sur ma procrastinite flamboyante, je m'en vais tirer au sort via logiciel. Allez Alice, plus d'excuse. 

Donc les participants étaient : 

1. GAB-K
2. Bénédicte
3. Berthe
4. Agnès
5. Marie
6. Phoebe
7. Quitterie
8. Mimizonzon
9. Jerome69
10. Emilie
11. Charlie
12. La Coco Glue
13. Estelle*
14. Valy
15. Gwendoulash
16. Cabotine
17. Mathilde
18. Mme Prope
19. Claire Gaudriot

Et le résultat est... roulement de Tupperware... Tadam :


 8. Mimizonzon (gâteau)
12. La Coco Glue (dragons)
3. Berthe (princesses)

C'est moche, pas appétissant pour deux sous, y a même de la pub, mais c'est FAIT !

Vous m'envoyez vos adresses ?

Encore trois tonnes d'excuses.
Vous ne m'en voulez pas trop :-?

lundi 8 octobre 2012

Paul en belle compagnie...



... sur le blog collectif imaginé par Thierry Lenain.

Une belle idée, merci :-)

Foire aux Tandems, 8e du nom !



La Foire aux Tandems number 8 est lancée, et c'est sur le blog de Claire que ça se passe pour cette fois ! Claire nous rappelle au passage sa propre expérience : un coup de cœur, un binôme, un livre édité. C'est exactement le principe, avec même le happy-end final... Alors vous :

- vous, les aspirants qui aimeriez vous lancer
- vous, les quasi-vieux qui souhaiteriez vous renouveler
- vous, les simplement curieux en quête de nouveaux talents

C'est par que ça se passe.

A bientôt ;-)

dimanche 7 octobre 2012

Tous Mytho !



C'était le gros projet de notre promenade genevoise : rencontrer une classe sur 3 demi-journées et lui proposer d'écrire une mythologie de son quartier. 3 demi-journées ça peut être très long quand il n'y a pas de feeling, et ça peut être très court quand ça n'avance pas assez vite... Là, ça a été 3 demi-journées juste magiques... Vous savez, quand tout avance comme vous l'espériez mais en beaucoup mieux ? Eh bien voilà. Tout le monde, enfants, instit, bibliothécaires, étaient enthousiastes et adorables, et le résultat est simplement extra. Le livre restera quelques jours à la bibliothèque de la Jonction. Si vous êtes du coin, passez le voir !  Je vous mets un petit déroulé des opérations, mais sans les bouilles d'enfants parce que nous n'avions pas l'autorisation. Il faudra nous croire sur parole pour le bain de sourires ;-)

Demi-journée # 1 > chacun fabrique son carnet de croquis, on file dans le quartier à la pêche aux idées, puis chacun choisit un lieu / une histoire et les enfants se rassemblent par petits groupes de 3-4.




Demi-journée # 2 > chaque groupe travaille sur son histoire et quand on la tient pour de bon, on passe aux illustrations sous le marrainage de l'extraordinaire Lydie (on dirait que j'exagère, mais pas du tout, Lydie est une mine de talent ET de patience et c'est un vrai bonheur de travailler avec. Encore merci !)





Demi-journée # 3 > Il faut s'occuper de la finition : 1e et 4e de couverture, sommaire, et ensuite yapuka ! On relie tout avec du beau scotch spécial reliure, on dédicace. Enfin, on clôt cette jolie aventure par une promenade lecture où les enfants lisent leur histoire sur le lieu qui le leur a inspirée.



 

Encore MERCI à tous, 
(ainsi qu'au soleil sans qui tout cela aurait été nettement plus humide)
et mille bises aux habitants du quartier, réels ou imaginaires !

mardi 2 octobre 2012

Vive la poésie !


Quelques images rapides de l'atelier de ce matin co-animé avec ma binôme Lydie. Le principe était très simple : choisir un morceau de ville et lui créer un collier de mots et d'images à aller ensuite mettre aux yeux de tous par des accrochages sauvages. Les enfants étaient tellement à fond que ça a spontanément dégénéré en manif pro-poétique !! Un bout de vidéo, parce que c'était vraiment trop mimi ^^ :


Et quelle émotion de voir les premiers passants s’arrêter sur leur œuvre... Vraiment un grand moment ! Merci les enfants :-D Quelques photos du déroulement des opérations :



 




Merci aussi aux instits, et à Olivia qui a rendu tout ça possible, et vivement la suite :-D